Le Mot Rectifié Du Mois

Je remercie tous les lecteurs qui viennent étudier ou recueillir les discours de ce site. J'ai décidé d'ajouter cette nouvelle rubrique pour réagir à la perversité, à l'existentialisme ou la dénaturation du Rite Écossais Rectifié pratiqué dans des Obédiences et des Loges prévariquant à souhait sur les fondements du Régime Écossais Rectifié et transmettant une initiation inique aux antipodes de la vraie initiation décidée en 1778 et 1782. Frères et Sœurs, nous sommes près de 8 mille en France, relevons la tête et refusons de pratiquer un Rectifié inculte et sans les vertus de la Haute et Sainte Doctrine de notre Ordre. Vous avez à votre disposition :

- Le Code des Loges Réunies et Rectifiées de France  - qui répond à toutes les actions rectifiées de la loge de Saint Jean et de Saint André dans la classe symbolique

- La Règle de l'Ordre en 9 articles - qui orientent chaque Frère sur le chemin vertueux de la Bienfaisance

- Le Code des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte - qui fixent la hiérarchie chevaleresque de l'Ordre Intérieur

Lorsqu'un Profane Homme ou Femme est accueilli au sein d'une loge rectifiée, les premiers textes du Rituel d'Apprenti sont d'une précision intangible et ne doivent pas être aménagés ou modifiés au nom d'une déviance sociétale ou par laxisme fraternelle, sinon ceux qui doivent transmettre ne transmettre rien et trahissent leur serment prêtés sur l’Évangile de Jean.

La réception est sacrée et ne peut supporter aucun compromis idéologique sinon le candidat sera mis dès le départ sur le mauvais chemin de la prévarication et sera un Réprouvé dans sa quête initiatique selon Martinés de Pasqually, 7ème Grand Juge Souverain des Chevaliers Maçons Élus Coëns de l'Univers.

Introduction du RITUEL DU GRADE D'APPRENTI

                         Conforme aux manuscrits FM 513, 514, 515, 516, 517, 518, 519

Le parrain guide le profane dans la chambre de préparation et lui remet une Bible où toutes les réponses qu'il aurait à chercher sont dedans.

Sans rien dévoiler de secret, pour être reçu dans le Rite Écossais Rectifié, il faut répondre au questionnaire ci-dessous et j'attire votre attention sur :

le point N° 1, le point N° 6 et le point 9

qui se supporte aucune allégeance ou compromis apocryphe externe.

Il est nécessaire pour votre réception dans l'Ordre, que vous écriviez sur cette feuille de papier :

1°- vos noms de baptême, ( Preuve de l'état baptismal de l'impétrant)

2°- ceux de famille,

3°- votre âge fixe d'années, mois, et jours,

4°- le lieu de votre naissance,

5°- celui de votre domicile ou résidence ordinaire,

6°- votre religion, ( Preuve de sa croyance en Dieu et son fils Jésus Christ)

8°- si vous êtes marié, ou non,

9°- et le nom de baptême de votre père, ( Preuve de la tradition familiale si besoin)


Chacun ne peut contester qu'il faut être chrétien baptisé quelque soit la confession cléricale du candidat, ( Catholique - Protestant - Orthodoxe - Autres) pour les plus communs afin qu'il puisse prêter serment sur sa propre religion chrétienne. C'est à dire avoir reçu le signe de l'action de grâce du baptême dans l'eucharistie du Seigneur. Peu importe que le profane ne pratique pas ou s'est éloigné de son église, le lien entre Dieu, son fils par son incarnation en lui et la réception du profane sur l'Evangile de Jean remet le Cherchant, le Persévérant, le Souffrant dans le chemin de la rédemption initiatique.

Pour autant, le Rite Rectifié n'est ni une Église ni un nouveau Dogme, mais une science initiatique reposant sur le Christianisme Primitif. (https://lephenixrenaissant.dnrf-gddg.org)

L'Ordre Maçonnique et Chevaleresque n'est pas une religion nouvelle puisque son Culte ne supplante pas le Culte de l’Église, mais au contraire de la Franche Maçonnerie, il n'est pas seulement religieux, il est Chrétien et plus encore, il fait corps avec la religion chrétienne.

L'ordre est judéo-chrétien à la lettre. Rien de plus touchant que ces catholiques romains pratiquant ou ces protestants pieux au XVIIIème siècle français, à la recherche intellectuelle, dans la Pensée et dans l'Histoire du Christianisme primitif que leur expérience spirituelle réinvente. ( Les Leçons de Lyon - Préface page 33 - Éditions Dervy 1999-2011)


Pour montrer le sens de l'engagement qui a être pris, je vous offre en clair les 7 réflexions qui doivent être lues impérativement au Profane avant la réception.

1 ère Réflexion Rejet de la curiosité

« Maintenant il est de mon devoir, Monsieur, de diriger votre esprit et votre cœur vers les idées et les sentiments que vous devez avoir dans la circonstance où vous vous trouvez ; et d'abord je vous invite à rejeter loin de vous tout esprit de vaine et frivole curiosité, car je dois vous dire avec franchise qu'un pareil motif ne servirait qu'à vous égarer dans votre route et à vous éloigner du temple de la vérité. » Note : il est rappelé au profane que sa réception n'est pas un engagement à la légère.

2ème Réflexion Idée de la Franche Maçonnerie

« Vous ne pouvez, Monsieur, vous faire une idée bien juste de la franche-maçonnerie, car les notions qu'on peut en avoir dans le monde profane sont toutes fausses, et j'espère que vous connaitrez un jour cette grande vérité, je me borne en ce moment à vous assurer que la franche-maçonnerie est un ordre respectable par son ancienneté, mais plus encore par la bienfaisance active et universelle à laquelle il est spécialement voué, et cette bienfaisance, Monsieur, ne se borne pas seulement aux simples secours pécuniaires ; secours très souvent pernicieux et qui ne sont quelques fois que les arides résultats de l'orgueil, elle s'étend à tout ce qui peut être utile aux hommes; fille de la douce commisération et de la tendre délicatesse, elle sait pénétrer jusque dans le cœur de l'infortuné qu'elle secourt, en soulageant son infortune, elle porte dans son âme la consolation et la paix. » Note : il est de nouveau rappelé que la transmission qui va lui être donnée doit mobiliser son âme passive.

3ème Réflexion : Travaux des Maçons

« Ainsi, Monsieur, les maçons ne doivent point être des hommes vulgaires : l'étude et la pratique constante d'une morale épurée par la religion doivent être sans cesse l'objet de leurs travaux ; l'exercice de toutes les vertus religieuses, humaines et sociales, doivent être toujours pour eux le premier des besoins. » Note : il est précisé que la pratique de la Franche Maçonnerie Rectifiée ne peut pas être vulgaire et dénaturé par quelques structures qui veulent le pratiquer.

4ème Réflexion - Devoirs des Maçons

« Parce que je viens de vous dire vous pouvez, Monsieur, vous faire une idée des devoirs et obligations que vous allez contracter en qualité de Maçon ; soit envers Dieu, soit envers vous-même, soit envers les autres hommes ; Vertueux par rapport à Dieu ; Vertueux par rapport à vous ; Vertueux par rapport aux autres ; Vertueux, en un mot, dans toutes les circonstances de votre vie, voilà vos devoirs, la base et le principe de votre conduite. La religion, qui vous apprend à vous dépouillez de toute vue personnelle dans la pratique même de la vertu, mais à rapporter à Dieu seul tout ce que vous pouvez faire de bien doit en être la règle unique, et la franchemaçonnerie d'accord avec la religion, vous en facilitera les moyens si vous êtes fidèle observateur de ses lois salutaires. Note : là encore on insiste sur la religion chrétienne qui selon ces vertus ouvre au Maçon le sanctuaire de la vérité. Mais voici quels sont vos devoirs et vos obligations envers l'Ordre : devoirs justes et profitables pour vous, que vous remplirez avec autant de joie que de facilité, si vos intentions sont pures, ainsi que j'aime à me le persuader. Ces devoirs se bornent à trois points :

La soumission, L'application, Et la discrétion.

La soumission est la marque certaine d'un cœur qui cherche de bonne foi la vérité et la vertu. Il faudra donc que vous soyez soumis aux lois et règlements maçonniques, à vos supérieurs d'Ordre, et aux Frères qui seront chargés par eux de vous instruire et de vous diriger ; sans cette soumission vous ne parviendrez jamais à la connaissance de la vraie lumière, car la. présomption et l'orgueil sont des enfants des ténèbres. Note : il n'y a pas d'échappatoire, si le Maçon ne ce soumets pas au culte que Dieu a mis à sa disposition comme il l'avait fait pour le 1er Adam, aucune rédemption n'est possible et aucune élévation en esprit et vérité ne se fera ; Et il ne suffit pas de le dire, il faut le faire à défaut de devenir Réprouvé de sa parole. L'application est indispensable à quiconque veut faire des progrès dans la pratique de la vertu et dans la recherche de la vérité, la vôtre, Monsieur, dirigée par des guides expérimentés vous conduira surement à des résultats heureux. La discrétion est une des vertus les plus essentielles des maçons, comme elle est une des premières qualités de l'homme estimable : l'indiscret est le fléau de toutes les sociétés. Comme maçon vous serez obligés de garder le silence le plus profond envers ceux qui n'auront pas contracté les mêmes engagements que vous, sur tous les objets qui vous seront confiés, lors même que vous ne pourriez en connaitre l'importance, et en développer toute l'étendue. »

5ème Réflexions - Manque de Force

« Je viens de vous tracer rapidement, Monsieur, l'esquisse des devoirs que vous aurez à remplir comme maçon, et je dois vous représenter que si vous ne vous sentiez pas dans une ferme et sincère disposition de remplir ces devoirs autant qu'il sera en vous, vous feriez beaucoup mieux de vous retirer dès à présent, puisque vous êtes en pleine liberté de le faire. » Note : aucun compromis n'est accepté, le profane doit accepter la totalité de l'engagement qui lui est demandé et d'où le serment sur l'évangile de Jean. Le Candidat vous ayant assuré de sa persévérance, poursuivez ainsi :

6ème Réflexion - Vices à Fuir

« Monsieur, puisque vous m'assurez que vos dispositions répondent aux devoirs auxquels vous allez bientôt vous engager et que vous êtes dans la résolution ferme et sincère de les remplir autant qu'il dépendra de vous, je dois vous prévenir que vous serez aidé dans cette louable entreprise ; mais écartez soigneusement de votre cœur, les passions dont les illusions funestes pourraient vous éloigner de votre but ; ne soyez point présomptueux en comptant trop sur vos propres forces, tiède ou froid dans la recherche de la vérité ; vain dans votre avancement, jaloux du mérite de vos Frères, fuyez surtout l'égoïsme qui sèche le cœur, tous ces vices sont absolument contraires au caractère du vrai maçon. Pénétrez dans votre âme et cherchez par un examen sérieux et journalier de vousmême, à dévoiler les vrais motifs qui infèrent le plus souvent sur votre conduite et sur vos actions, afin que vous puissiez rectifier votre cœur, vos habitudes et votre vie morale. Vous parviendrez ainsi à faire les plus grands efforts pour remplacer en vous, par l'amour et la pratique de la vertu, tous les attraits illusoires des sens et de l'orgueil. Note : Nous pouvons constater que la soumission est la première vertu que le Rectifié doit programmer.C'est par ces pratiques que vous pourrez vous rendre digne de l'Ordre dans lequel vous voulez entrer ; mais si vous alliez malheureusement oublier vos bonnes résolutions; si les instructions qui vous seront données devenaient inutiles pour vous, et que vos mœurs et votre conduite sociale devinssent absolument contraires aux principes de l'institution maçonnique, je dois vous avertir que vos grades dans l'Ordre vous deviendraient alors plus dangereux qu'utiles, si vous parveniez à les surprendre, puisqu'en vous faisant perdre l'estime de vos Frères, ils vous éloigneraient des voies qui peuvent seule vous conduire à un terme heureux. »

7ème Réflexion Vraie franche-maçonnerie

« Vous venez d'entendre, Monsieur, des maximes et des principes qui vous paraitront sévères en les comparant surtout avec ceux d'une multitude d'hommes que vous avez peut-être connu sous la qualification de maçons ; je vous invite vivement à ne pas confondre l'Ordre respectable des francs-maçons avec cette multitude d'individus et même de loges, qui en ont usurpé le titre. Tout homme soi-disant maçon, toute association soit disant maçonnique, dont les mœurs ne sont point exemplaires et basées sur les principes que je viens de mettre sous vos yeux, ignorent ou méconnaissent le but réel et les véritables principes de la franche-maçonnerie, ils la dégradent par leur conduite, et bien plus encore par les fausses doctrines qu'ils ont adoptées et qu'ils ne craignent pas de professer. Vous sentirez l'importance de fuir des hommes pareils, et vous bénirez la providence de vous avoir conduit dans le Régime. » Note ; à défaut de me répéter, le Rite Écossais Rectifié ne peut se pratiquer dans des compromis sinon il détruirait la Sainte et Haute Doctrine de son engagement spirituel qui prend sa source dans le Mystère de Jésus Christ notre Seigneur